Selon Camping Québec, 12 campings sur 39 offrent un service d'Internet sans fil en Abitibi, soit 30,77 %. Dans l'ensemble du Québec, ce sont 517 campings sur un total de 876 qui proposent le service, ce qui représente un taux de 59 %.

Un texte d'Émélie Rivard-Boudreau

Internet devient donc un service de plus en plus demandé dans les terrains de la province. Sur son site Internet, Camping Québec permet même la recherche de sites par ce critère. L'accès à Internet fait également partie des critères pour la classification des établissements par l'organisation.

Selon Louis Jean, directeur général adjoint de Camping Québec, Internet est apprécié des campeurs et est utilisé au-delà du divertissement. « Il y a certains campeurs qui s'en servent pour le télétravail, précise-t-il. Souvent, ces gens-là, ça leur permet de profiter de quelques jours de vacances, autrement, ça serait trop difficile. Ils resteraient soit au bureau ou à la maison. »

Au parc national d'Aiguebelle, comme dans plusieurs autres parcs nationaux, on opte pour un compromis. « On veut décrocher, donc on ne veut pas nécessairement l'offrir sur les terrains de camping. C'est vraiment ça, l'orientation du réseau des parcs. Je pense que c'est le bon compromis à faire [...] On ne peut pas dire que c'est demandé », mentionne la directrice, France Simard.

Selon une étude effectuée par le Conseil canadien du camping et du VR, Internet sans fil arrive en quatrième position des services recherchés des Canadiens, après l'eau potable, l'électricité et les égouts.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Ils en repêchent par milliers chaque année à Amsterdam





Rabais de la semaine