Retour

3100 orignaux abattus en Abitibi-Témiscamingue cette année

Les données préliminaires de la dernière chasse à l'orignal en Abitibi-Témiscamingue ont été dévoilées sur les ondes de l'émission Des matins en or, ce matin. 3100 orignaux ont été abattus dans la zone 13 cet automne. Cette saison, dans la région, les chasseurs d'orignaux pouvaient abattre le mâle, la femelle et le veau.

La biologiste Caroline Trudeau, du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, explique que « si on compare avec les années précédentes, c'est une récolte qui se compare avec l'année 2011, parce qu'on compare toujours avec les années où la femelle est permise. En 2013 on avait des valeurs un peu plus faibles. En 2011, c'est un peu équivalent. Si on compare sur une période plus large, sur à peu près 20 ans, c'est une année moyenne. »

Par ailleurs, les biologistes pourront également compter sur un autre outil pour mesurer la population d'orignaux sur le territoire, puisqu'un inventaire sera réalisé dans la région cet hiver. « Ce matin, on discutait de la récolte; évidemment, c'est un des indicateurs qu'on utilise pour suivre les variations d'abondance des populations, mais notre outil privilégié, c'est évidemment les inventaires aériens d'orignaux, souligne Mme Trudeau. Dans la région, le dernier inventaire a eu lieu en 2005. Je peux vous annoncer ce matin qu'on a un inventaire prévu cet hiver, en janvier et février 2016. Ça va nous permettre avec plus de précision d'évaluer l'abondance des populations. »

Plus d'articles

Commentaires