Retour

450 sportifs au Triathlon Agnico-Eagle de Val-d'Or

Les organisateurs du triathlon Agnico-Eagle de Val-d'Or font un bilan positif de la 13e édition qui s'est déroulée aujourd'hui. Plus de 450 personnes venues de la région et d'autres villes du Québec ont pris part aujourd'hui aux épreuves. Le plus jeune à cette compétition avait 2 ans et demi, et le plus vieux 65 ans.

Les athlètes ont choisi de faire soit le duathlon soit le triathlon, alors que certains notamment les plus jeunes se sont contentés de la course à pied. Le tout s'est déroulé dans un esprit et dans une ambiance festive.

Les organisateurs confirment que l'événement a eu une certaine ampleur cette année. Les spectateurs n'ont pas manqué le rendez-vous, car les conditions météo étaient idéales. « C'est un succès et en plus on n'a pas eu de mauvais temps. On veut donner une qualité d'événement et tant mieux s'il y a beaucoup de gens qui répondent à notre appel », affirme Daniel Burke, du comité organisateur. 

La popularité de la compétition amène cependant un certain casse-tête pour la logistique de la journée. « Le site est assez restreint et on a de la misère à faire entrer les gens sur le site, rajoute Daniel Burke. C'est sûr qu'on ne refuse pas personne, mais peut-être qu'un jour on va mettre une limite de participants. »

Plusieurs personnes ont pris part aux épreuves en équipes dans le cadre d'un Défi entreprise.

Un dispositif de sécurité a aussi été établi sur le site, notamment sur la route 117, où les automobilistes devaient circuler en alternance.

Plus d'articles

Commentaires