Retour

49e Tour de l'Abitibi : huit cyclistes abitibiens pourraient causer des surprises

Kurt Penno, de l'équipe nationale canadienne, a remporté le Challenge sprint qui ouvrait lundi la 49e édition du Tour de l'Abitibi. Même si le podium a échappé aux coureurs de la région, les huit cyclistes abitibiens qui participent à l'épreuve de plus de 600 kilomètres qui se déroule jusqu'à dimanche pourraient causer des surprises.

Avec les informations d'Émélie Rivard-Boudreau

Huit cyclistes de l'Abitibi, répartis dans trois équipes différentes, font partie de la compétition. Au cours de la prochaine semaine, ils se mesureront à une centaine d'autres cyclistes juniors de partout dans le monde. Charles-Étienne Chrétien, d'Amos, a été recruté par l'équipe canadienne pour une deuxième année consécutive.

« C'est sûr que c'est dans ma ville, j'ai un peu de pression, concède-t-il. Mais je suis ici pour avoir du fun, pas juste pour avoir de la pression. »

Se dépasser dans le plaisir

Félix Boutin, aussi d'Amos, qui porte les couleurs de l'équipe provinciale, s'était classé au 30e rang l'an dernier.

« Je vise mieux que l'année passée. Je vise une victoire d'étape, précise-t-il. Je pense que c'est faisable et que c'est vraiment réaliste comme objectif. »

Une équipe régionale 100 % abitibienne

Pour une première fois cette année, l'équipe régionale sera 100 % abitibienne, et ce, malgré le fait que Charles-Étienne Chrétien et Félix Boutin aient été recrutés sur les équipes nationales. C'est grâce à un plus grand bassin de coureurs, croit le directeur sportif de l'équipe Iamgold.

« C'est vraiment le fun, ajoute Christian Deshaies. Ça a une dynamique vraiment différente. C'est plus facile d'avoir des gros objectifs d'équipe, de l'entraide, tout ça. »

Olivier Hamel, qui a été remarqué l'an dernier avec sa 28e position au classement général indivuel croit au succès de son équipe. « Les vieux cyclistes qu'on a dans notre ville qui nous aident, qui nous incitent à faire du vélo, qui nous poussent à dépasser nos limites, je crois que c'est à cause de ça qu'on réussit à performer comme ça », estime-t-il. Olivier Hamel espère lui aussi un podium, voire remporter une étape.

Première étape officielle

Mardi, la première étape du tour partira du campus de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue de Rouyn-Noranda vers 16 h 45. Les cyclistes devraient être de retour à Amos vers 19 h 05 et la finale aura lieu à la cathédrale vers 19 h 30.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine