Retour

50 ans pour le comptoir Jean XXIII de Ville-Marie!

Le comptoir Jean XXIII, un centre familial de Ville-Marie, célèbre ses 50 ans cette année. Depuis 1967, le comptoir offre des vêtements et certains articles à prix modique. Une plaque commémorative en l'honneur de sa fondatrice a été dévoilée vendredi après-midi pour souligner ces noces d'or.

Avec les informations de Tanya Neveu

Le Compoir Jean XXIII a été fondé par Rita Godin Lefebvre en 1967. Très catholique, Mme Godin Lefebvre promet alors à Dieu de s'occuper des plus démunis, raconte son fils Richard Lefebvre.

« Étant très malade, elle a fait une demande à Dieu : si il voulait bien la guérir, elle ferait des bonnes oeuvres et c'est ce qu'elle a fait », explique-t-il.

Aider son prochain

Rita Godin Lefebvre est décédée il y a quelques mois à l'âge de 92 ans. Après 50 ans d'existence, Le Comptoir Jean XXIII est toujours actif. Il recueille des vêtements, bibelots, livres et vaisselle afin de leur donner une deuxième vie.

« Les gens amènent les articles, on les trie et on les revend, indique la présidente de l'organisme, Ghislaine Bellemare. Avec l'argent de ces ventes-là, on aide les organismes locaux du Témiscamingue qui en ont besoin. »

S'impliquer dans la communauté

L'implication bénévole au sein de l'organisme permet de vendre les articles à prix modiques. Plus de 10 000 personnes circulent annuellement au Comptoir Jean XXIII, pour donner ou acheter du matériel.

« C'est comme un passe-temps, un social aussi, indique Monique Audet, qui est bénévole depuis 15 ans. On vient ici une journée, on rencontre plein de monde. L'ouvrage, je suis assez en forme, donc ça va bien. »

À travers les années, une soixantaine de bénévoles ont contribué à la pérennité de l'organisme. Le comptoir Jean XXIII a remis l'an dernier 45 000 dollars dans sa communauté.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine