Retour

60 % des travailleurs de l'Abitibi-Témiscamingue ne sont pas syndiqués

Près de 70 personnes assistent au 22e congrès du Conseil central de l'Abitibi-Témiscamingue-Nord-du-Québec de la CSN. Jusqu'à vendredi, les participants feront le point sur le taux de syndicalisation dans la région.

Avec les informations de Claude Bouchard

En Abitibi-Témiscamingue, 60 % des travailleurs ne sont pas syndiqués. Ce sujet sera à l'ordre du jour lors de ce congrès qui se déroule à Val-d'Or jusqu'à vendredi. 

Les membres traiteront aussi des questions environnementales et des politiques budgétaires du gouvernement québécois.

La question des instances régionales de concertation sera au coeur des discussions. « Je pense que c'est fondamental. Nous, on a mis l'épaule à la roue en novembre 2014 pour avoir un organisme de concertation, parce que ce n'est pas vrai qu'on va travailler chacun dans notre corridor, ou dans notre silo, et de ne pas partager avec un autre organisme ou une autre organisation, les grands enjeux régionaux », mentionne le président du Conseil central de la CSN dans la région, Donald Rheault.

La Conférence régionale des élus de la région a fermé ses portes en mars 2015.

La CSN appuie la relance du Conseil régional de développement de l'Abitibi-Témiscamingue.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine