Retour

Accident de motocross mortel : les adeptes sous le choc en Abitibi

Les adeptes de motocross de la région sont sous le choc à la suite de la mort de Nicolas Boudreault, 24 ans. Le passionné de motocross a perdu la vie hier alors qu'il pratiquait son sport dans une gravière de sable Rouyn-Noranda.

Avec les informations d'Émilie Parent-Bouchard

Le président de l'Association motocross et VTT d'Abitibi, Éric Gobeil, estime que la grande famille du motocross perd un de ses membres. Selon lui, à l'exception des courses, les adeptes de motocross ont peu d'occasions de pratiquer leur sport de manière encadrée dans la région. Il souligne que cette situation peut nuire à la réputation du sport.

« Notre gros problème, c'est qu'il n'y a pas vraiment de place [pour pratiquer notre sport]. Il y a beaucoup d'endroits où il y a des pistes de motocross, mais [ce sont] des terrains privés, mais les villes ne veulent pas ouvrir des pistes de moto pour que le monde puisse pratiquer un sport sécuritaire », observe-t-il.

Selon lui, en conséquence, les adeptes pratiquent le sport de manière illégale. « Je ne dis pas que c'est correct, loin de là, nuance-t-il, mais ils [vont] se promener dans les pits, ils vont se promener dans les trails, ils vont se promener dans les sentiers. Mais il n'y a pas grand place où les gens peuvent se pratiquer, à part aux courses, ou une journée avant les courses. Ça n'aide pas le sport, du tout. »

Par ailleurs, le président de l'Association motocross et VTT d'Abitibi précise qu'un hommage sera rendu à Nicolas Boudreault à l'occasion de la finale du circuit régional de motocross, samedi prochain à Val-d'Or.

Éric Gobeil précise que plusieurs associations d'autres régions lui ont déjà téléphoné pour lui transmettre des sympathies. « D'habitude, quand on perd une personne comme ça, on fait un tour de reconnaissance tous les coureurs en même temps. On fait faire des autocollants avec son nom, son numéro, avec des ailes et on colle ça sur toutes les motos qui vont venir. C'est sûr qu'on va envoyer toute la gang des fleurs à ses parents et au salon parce qu'il va probablement être exposé et enterré dans sa région natale. Donc on va faire tout en sorte pour que le monde sache. Tous les autres circuits du Québec ont déjà appelé pour savoir ce qui s'est passé. C'est une grosse famille la motocross au Québec », dit-il.

L'hommage aura lieu avant la course prévue samedi à 11 heures, à la Piste des Oeufs d'Or.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine