Retour

Accident mortel à la Mine Kiena : le chauffeur non attaché a été projeté

Deux causes principales expliquent le décès d'un chauffeur de camion à la Mine Kiena de Val-d'Or l'automne dernier. Le camion de Roméo Girard est entré en collision avec un pilier rocheux et sous la force de l'impact, le travailleur de 53 ans qui n'était pas attaché a été projeté et blessé à la tête.

Avec les informations de Lise Millette

C'est ce qu'a conclu la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) au terme de son enquête dont le rapport a été rendu public ce mardi.Le matin du 9 septembre 2017, Roméo Girard, opérateur de camions pour Groupe minier CMAC-Thyssen amorçait sont quart de travail lorsque l'accident est survenu.

Selon les enquêteurs, la routine des travailleurs, avec le caucus du matin, débutait à 6h30, les travailleurs se dirigeaient ensuite vers leur poste de travail. M. Girard a été retrouvé inconscient à 7 h 10.

Selon les analyses de la CNESST, le camion a descendu une portion de la rampe principale de la mine avec l'embrayage au neutre avant d'entrer en collision avec un pilier rocheux. Sous la force de l’impact contre la paroi rocheuse, entre les niveaux 85 et 88, le conducteur a été projeté. Celui-ci n'était pas attaché et aucune trace de freinage n'a été retrouvée sur les lieux de l'accident.La CNESST a vérifié auprès de l'employeur les directives données aux travailleurs. Groupe minier CMAC-Thyssen exige le port de la ceinture de sécurité, interdit de laisser un camion au point mort (neutre). L'entreprise avait aussi rendu inopérantes les 3e et 4e vitesses du véhicule afin de limiter la vitesse de ses véhicules.

Mesures en place

Le directeur santé et sécurité auprès de la CNESST, Ghislain Vallée, estime que les mesures avaient été mises en place par l'employeur. Aux autres entreprises minières, à titre de prévention, il recommande une stricte observance des normes des fabricants de véhicules notamment pour ce qui est du port de ceinture de sécurité.Roméo Girard était âgé de 53 ans au moment de l'accident survenu le 9 septembre 2017 à la Mine Kiena, à Val-d'Or.

Il comptait plusieurs années de travail dans les mines.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards