Retour

Accident mortel : la municipalité de St-Félix-de-Dalquier blâmée par le coroner

Le coroner Sylvain Aubry a rendu son rapport concernant la mort de Jason Quévillon survenue le 11 juin 2014. Le jeune homme de 21 ans a perdu la vie lorsque la voiture dans laquelle il prenait place a percuté une niveleuse qui circulait en sens inverse dans le rang 7 et 8 de la municipalité. Le conducteur Mathieu Blais âgé de 22 ans est aussi mort à la suite de cet accident. Le coroner rendra son rapport sur ce décès le 24 septembre.

Avec les informations de Sandra Ataman

Selon le rapport du coroner Sylvain Aubry, le véhicule de type Mazda 3 roulait en direction ouest dans le rang 7 et 8 tandis que la niveleuse roulait en sens inverse de la circulation en direction est. La lame avant de la niveleuse était élevée de 90 centimètres ce qui lui a permis de pénétrer l'habitacle de la Mazda. Comme la grande partie de la lame était du côté passager, Jason Quévillon a été tué sur le coup de l'impact.

L'incident est survenu vers 18h45. Toujours selon le coroner, la chaussée était sèche et la visibilité était bonne. Il explique que la niveleuse était presque rendue au sommet d'une pente et que son gyrophare fonctionnait sur le toit. Sylvain Aubry écrit que selon l'expert en collision, le chauffeur de la Mazda n'avait pas la distance adéquate pour freiner dès qu'il aurait aperçu la niveleuse.

Une technique inhabituelle?

Dans son analyse, le coroner Aubry explique que le chauffeur de la niveleuse devait passer trois fois dans le rang. Il écrit que la technique habituelle est de passer une fois puis retourner au point de départ pour passer une deuxième fois et une troisième fois.

Le chauffeur a plutôt passé trois fois d'un seul coup ce qui a fait en sorte qu'il s'est retrouvé en sens inverse de la circulation .

Cette technique serait utilisée dans ce rang par plusieurs chauffeurs même si elle n'est pas réglementaire. Selon le rapport du coroner, elle permet de sauver du temps vu la lenteur de la niveleuse.

Le coroner Sylvain Aubry recommande à la municipalité de St-Félix-de-Dalquier de reviser la façon de niveler les rangs pour rendre la technique conforme au Code de la route.

Joint au téléphone, le directeur général de St-Félix-de-Dalquier, Richard Michaud, explique que la municipalité a modifié sa façon de niveler les rangs. Il a refusé d'accorder une entrevue tout comme le maire Raymond Carignan qui explique que ce dossier est actuellement devant les tribunaux.

Des accusations pour le conducteur de la niveleuse

Le conducteur de la niveleuse, Charles Grégoire âgé de 21 ans, fait face à des accusations de conduite dangereuse ayant causé la mort des deux jeunes hommes. Il doit revenir en cour, au Palais de justice d'Amos, le 28 septembre.

Plus d'articles

Commentaires