Retour

Accident mortel sur la 117 : la fatigue pourrait être en cause

La Sûreté du Québec émet l'hypothèse que la fatigue pourrait être à l'origine de la collision frontale qui a fait un mort hier sur la route 117, à la hauteur des côtes Joannes.

Le conducteur de la voiture qui a dévié de sa voie pour se retrouver à contresens repose toujours dans un état critique à l'hôpital.

L'agent d'information de la Sûreté du Québec, Jean-Raphaël Drolet, indique que l'enquête est toujours en cours.

« Pour ce qui est de la cause, c'est toujours sous enquête actuellement. Ce sont des enquêteurs du poste de Rouyn-Noranda qui mènent l'enquête. Il y a eu expertise sur les lieux, effectuée par un reconstitutionniste et maintenant le travail d'enquête se poursuit. Toutes les hypothèses sont étudiées actuellement, notamment celle de la fatigue, que le conducteur de l'automobile aurait pu s'endormir », précise-t-il.

La passagère de la camionnette impliquée dans la collision, une femme de 68 ans originaire du Saguenay-Lac-St-Jean, est morte dans l'accident.

Les trois autres personnes qui prenaient place à bord, un homme fin soixantaine ainsi que deux adolescents, ont été conduits à l'hôpital pour des blessures mineures.

Plus d'articles