Retour

Accusation d'usage abusif d'explosifs à Timmins

Un mineur de Timmins est accusé d'usage abusif d'explosifs. Il fait face à plusieurs chefs d'accusation.

Un texte de Sophie Houle-Drapeau

Alexandre Legault est accusé de possession d'explosifs susceptibles de causer des lésions corporelles graves ou la mort, ou de causer des dommages graves à la propriété. Selon les Services de police de Timmins, il détenait les explosifs sans excuse légitime.

L'homme de 20 ans est un employé de la compagnie minière Lake Shore Gold.

La police de Timmins a reçu un appel dimanche en lien avec un usage abusif d'explosifs et d'équipements sur le site Bell Creek à Porcupine.

« Un groupe de mineurs ramenait de la poudre non utilisée à l'entrepôt lorsqu'ils ont remarqué des explosifs », explique par courriel le ministère du Travail.

Des inspecteurs du ministère ont appuyé la police de Timmins dans son enquête.

Les employés ont rapidement été évacués. La minière a suspendu ses activités pendant près d'une journée pour les reprendre seulement après que la police eut confirmé qu'il s'agissait d'un incident isolé.

Quelles intentions?

L'intention de l'accusé n'a pas été dévoilée. Ni la police, ni la compagnie, ni le ministère ne confirment la quantité d'explosifs que l'homme avait en sa possession et s'il préparait une explosion sur le site de la mine.

Le vice-président de Lake Shore Gold, Mark Utting, n'indique pas formellement si Alexandre Legault avait normalement accès aux explosifs. Il souligne toutefois que les règlements du ministère du Travail entourant la sécurité des explosifs ont été respectés, ce que confirme le ministère.

Alexandre Legault doit comparaître le 16 août prochain devant la Cour de justice de l'Ontario.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine