Retour

Accusations concernant les alertes à la bombe: les écoles de l'Abitibi-Témiscamingue soulagées

Le directeur général de la Commission scolaire de Rouyn-Noranda Yves Bédard est heureux du dénouement dans le dossier des alertes à la bombe dans les écoles du Québec. Il déplore cependant que des adolescents soient concernés à la suite des arrestations.

À Rouyn-Noranda, six établissements ont reçu, mardi, une lettre concernant une alerte à la bombe.

« C'est un grand soulagement, parce c'est une semaine difficile, des décisions très difficiles à prendre, mais qui ont toujours été prises en collaboration avec la Sûreté du Québec, avec leurs précieux conseils », indique Yves Bédard, directeur général de la Commission scolaire de Rouyn-Noranda. 

Rappelons que mardi, trois écoles avaient été évacuées en Abitibi-Témiscamingue dans le secteur de la Vallée-de-l'Or à la suite de menaces reçues par courriel. La Commission scolaire de Rouyn-Noranda avait, quant à elle, décidé de maintenir ses établissements ouverts malgré l'alerte à la bombe dans cinq établissements. Au total, une quarantaine d'établissements scolaires ont été visés par des menaces au Québec et dans l'est de l'Ontario.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine