Retour

Accusé d'agression sexuelle sur une mineure, le chef par intérim de Winneway est remis en liberté

Le chef par intérim de la communauté de Long Point First Nation à Winneway, Elvis Chief, qui était détenu depuis le 24 juin dernier en lien avec deux chefs d'accusation d'agression sexuelle sur une personne d'âge mineure, a été remis en liberté lundi après-midi.

Avec les informations de Tanya Neveu

La Couronne représentée par Me Marc-André Roy a toutefois exigé des conditions de libération strictes. Elvis Chief doit se trouver une adresse qui est éloignée de la communauté de Winneway.

Il est interdit pour lui de se trouver en présence d'une personne mineure, incluant les membres de sa famille, à moins d'être en présence d'un adulte responsable. Elvis Chief ne doit pas non plus s'approcher des parcs, des écoles ou les garderies.

Elvis Chief doit comparaître le 28 août au Palais de justice de Ville-Marie.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine