Retour

Action collective contre Canadian Malartic : la Cour supérieure étudie la demande

La Cour supérieure du Québec se penche aujourd'hui sur la demande d'autorisation d'action collective contre la mine Canadian Malartic.

Le requérant, Louis Trottier, réclame un dédommagement en lien avec les nuisances occasionnées par la minière depuis 2013, pour un total de 70 millions de dollars, incluant 20 millions de dollars en dommages exemplaires.

La minière a pour sa part déposé ce matin les dernières données sur l'adhésion à son programme de compensation mise en place depuis l'automne. Elle fait valoir que 83 % des citoyens de la zone sud de Malartic ont accepté les dédommagements prévus dans son guide de cohabitation.

Le Comité des citoyens de la zone sud de Malartic, dont est issu le requérant, est confiant que le juge donnera son aval à l'action collective.

Marc Nantel, porte-parole du Regroupement Vigilance Mines de l'Abitibi-Témiscamingue, assiste aussi aux audiences. Il souligne que ces procédures suscitent de l'intérêt dans l'industrie. M. nantel qualifie d'ailleurs ces prodcédures d'inédites et de potentiellement historiques.

« Actuellement, il y a des gens qui nous téléphonent pour savoir comment ils peuvent se réseauter, comment ils peuvent travailler ensemble pour avoir gain de cause, affirme-t-il. Je vous dirais que c'est vraiment quelque chose qui intéresse les groupes qui sont impactés. Je pense que ça va aller plus loin. Le jour où il y aura une autorisation, le jour où ça va aller en cour, il va y avoir un plus grand intérêt. »

Canadian Malartic n'a pas voulu commenter les procédures pour le moment.

Rappelons qu'à l'issue de ces deux jours d'audiences, le juge Robert Dufresne devra décider s'il accède à la demande d'autorisation de l'action collective, ce qui nécessiterait, le cas échéant, la tenue d'un procès.

Pour l'avocat qui représente les citoyens, les deux parties devraient avoir la réponse à cette question dont est saisie la Cour supérieure avant l'été.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine