Retour

Aérogare de Rouyn-Noranda et parc régional aux collines Kekeko : les dossiers cheminent

Lors sa première séance, le nouveau conseil de la Ville de Rouyn-Noranda a approuvé les critères et la grille d'évaluation pour aller en appel d'offres dans le dossier de l'aérogare et du parc régional aux collines Kekeko.

Avec les informations de Guillaume Rivest

Dans le cas de l'aérogare, les critères et la grille d'évaluation permettront d'évaluer les différentes soumissions des services professionnels en ingénierie. Selon la mairesse de Rouyn-Noranda, Diane Dallaire, cette approbation va permettre à la ville de passer à la prochaine étape. « Ce soir, les conseillers ont voté la grille d'évaluation du projet de l'aérogare, et la prochaine étape, c'est le lancement de l'appel d'offres », a précisé la mairesse

Vers un parc régional

Pour la création d'un éventuel parc régional aux collines Kekeko, la grille d'évaluation adoptée par le conseil vise à trouver une entreprise qui pilotera des consultations publiques. La directrice générale de la ville, Huguette Lemay, pense qu'il faudra près d'un an avant d'avoir le pouls de la population au sujet du futur parc.

« On va aller en appel d'offres. On analyse parce que des fois, les appels d'offres [ne sont pas conforme]. Normalement ça devrait bien aller. On analyse les résultats en fonction de notre grille d'analyse. Après cela, on va aller en consultation. C'est quand même une procédure qui va durer de 8 à 9 mois. C'est long », a expliqué la directrice générale.

Intranet

Par ailleurs, le conseil a octroyé un contrat à l'entreprise Les Solutions Alcero Inc d'une valeur de près de 100 000 $ pour mettre en place d'un intranet organisationnel. Un intranet est un réseau privé qui permettra à l'ensemble des départements de la ville d'être connecté de façon virtuelle afin d'avoir accès à tous les dossiers.

Selon Huguette Lemay, le gain d'efficacité qu'apportera cet outil sera substantiel. « C'est un internet dans l'organisation. Donc, les employés qui ont besoin des résolutions, des ententes de services ou des règlements [pourront le trouver à travers le réseau. Par exemple], différents services ont besoin [de savoir les règlements]. Au lieu d'appeler au service du greffe pour connaitre la dernière version d'un règlement [l'employé] tape un mot clé et il a tout de suite la dernière version », a expliqué Huguette Lemay.

Pour sa part, la mairesse de Rouyn-Noranda, Diane Dallaire, a souligné que la mise en place d'un intranet est sur la table depuis longtemps à la Ville de Rouyn-Noranda.

« Je savais que c'était quelque chose dont on avait parlé. Je ne me souvenais pas exactement depuis combien de temps, mais depuis au moins deux ans, c'était dans le collimateur. C'était un incontournable. En gain d'efficacité, que ce soit les citoyens ou la ville, tout le monde est gagnant », a précisé la mairesse.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine