Retour

Agnico Eagle célèbre ses 60 ans d'activité dans le monde minier

L'audace et la vision ont permis à la compagnie minière Agnico Eagle de célèbrer cette année son 60e anniversaire. C'est ce qu'a affirmé le vice-président Canada chez Agnico Eagle, Christian Provencher, aux gens d'affaires des chambres de commerce de Val-d'Or et de Rouyn-Noranda.

Selon M. Provencher, l'entreprise a investi dans les moments les plus propices et non pas seulement lorsque les prix des métaux étaient à leur plus haut. Il prend l'exemple du projet La Ronde de Preissac.

« Les gens n'y croyaient pas au début, dit-il. Il ne faut pas oublier que c'est une mine de 5000 tonnes à une profondeur de 5000 pieds et, nous, on était encore plus audacieux en disant que ça allait être un projet de 7000 tonnes et de 7000 pieds de profondeur. Les gens n'y croyaient pas, mais force est de croire qu'on a atteint l'objectif et ça en a fait un joyau pour Agnico Eagle, parce qu'on a su penser différemment, agir différemment et impliquer nos gens, nos travailleurs, pour trouver des façons d'être efficients et d'être capable d'exploiter ces ressources-là. »

Au Nunavut, Agnico Eagle connaît une nouvelle phase de croissance. Depuis 10 ans, l'entreprise est sur place avec 1000 employés pour le projet Meadowbank. D'ici 2020, la production va doubler grâce aux projets Amaruk et Meliadine.

Le vice-président Nunavut pour Agnico Eagle, Dominique Girard, explique que ce développement est positif pour l'Abitibi-Témiscamingue. « Je dirais que peut-être 25 % à 30 % de la main-d'oeuvre vient d'Abitibi-Témiscamingue directement, des employés d'Agnico-Eagle. Au niveau des contracteurs qui ne font pas partie [de la compagnie], c'est encore plus que ça. Mais nous, Agnico Eagle, on a environ 200 employés qui viennent d'Abitibi-Témiscamingue. Si on se projette en 2020 quand on va doubler, parce que j'ai parlé de Meadowbank, mais il y a Meliadine aussi qui s'en vient, on va doubler ça. On va tomber [environ] à 300 à 400 personnes qui vont venir travailler d'Abitibi-Témiscamingue », estime-t-il.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine