Retour

Aide pour les parents d'enfants lourdement handicapés : une bouffée d'oxygène pour des mamans de Val-d'Or

L'annonce par Québec d'une aide de 12 000 $ aux familles ayant un enfant avec des incapacités importantes est bien reçue en Abitibi-Témiscamingue.

L'aide apportée va réduire l'écart entre ce qui est versé en services et en argent aux familles naturelles dont l'enfant a des incapacités très importantes et ce qui est versé, aux familles d'accueil, pour le même niveau de soin requis.

Pour Mélissa Coté de Val-d'Or, mère d'une fille de 5 ans et demi atteinte d'une maladie rare, c'est une véritable bouffée d'oxygène. « Ça fait cinq ans et demi qu'on fait des pieds et des mains pour rejoindre les deux bouts à la fin du mois, pour arriver à offrir une qualité de vie à notre fille sans avoir trop de soucis financiers.  C'est sûr que d'avoir un petit peu d'aide du gouvernement, enfin, ce qu'on fait avec nos enfants est reconnu par le gouvernement », affirme-t-elle. 

Une aide malgré tout insuffisante

Mélissa Coté et sa conjointe s'occupent constamment de leur fille qui a besoin de beaucoup de soins, mais elles n'ont jamais reçu de compensation financière.  Malgré cette aide du gouvernement, sa famille continuera d'avoir des soucis financiers.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine