Retour

Aider les femmes à dénoncer la violence sexuelle

Une vingtaine de personnes se sont rassemblées à la Place de la citoyenneté de Rouyn-Noranda, aujourd'hui, pour dénoncer ce que les organisateurs appellent la "culture du viol".

La Table régionale des Centres d'aide et de prévention des agressions sexuelles de l'Abitibi-Témiscamingue invitait la population à se mobiliser contre la violence sexuelle faite aux femmes. L'intervenante communautaire au Point d'Appui, Mélanie St-Pierre, explique les difficultés pour les femmes de dénoncer un agresseur.

Ça peut notamment être dans les réactions des proches qui les entourent. Par exemple, quelqu’un peut dire "mais voyons, ça ne se peut pas que ce soit lui, ou elle". On va remettre en doute le comportement d’une victime. La personne se sent déjà responsable, donc elle risque d’avoir encore plus de difficulté à se dévoiler à ce moment-là.

Mélanie St-Pierre

D'autres rassemblements ont eu lieu dans la journée de mercredi et se continueront jusqu’en soirée ailleurs au Québec.

Plus d'articles

Vidéo du jour


9 choses à savoir sur Meghan Markle