Retour

Aiguebelle s'attaque au panais sauvage, une plante qui peut causer de graves brûlures

Le parc national d'Aiguebelle fait appel à la population pour lutter contre la prolifération du panais sauvage : une corvée sera organisée dans le secteur de Taschereau le lundi 31 juillet pour freiner la progression de cette espèce exotique envahissante qui produit une sève toxique pouvant provoquer des éruptions cutanées graves, des ampoules ou des brûlures lorsqu'elle est en contact avec la peau.

D'après une entrevue de Félix B. Desfossés

Les plants de panais sauvages pouvaient se compter sur les doigts d'une main dans le secteur de Taschereau l'an dernier. Selon le responsable de la conservation du parc, les garde-parcs en ont dénombré plus de 600 cette année.

« On a eu une surprise de taille : on est passés de quelques espèces à plus de 600 plants dans le secteur de Taschereau où il y a beaucoup de grands champs, indique Nicolas Boulé. On veut essayer de faire un maximum de contrôle et pour ça on a besoin de bras et de bénévoles. On ne peut pas juste couper la plante, ou l'arracher, il faut vraiment l'excaver avec une pelle et la mettre dans un sac pour être sûrs que les graines ne se reproduisent pas. »

Bénévoles recherchés

L'administration du parc national d'Aiguebelle recherche une quarantaine de personnes pour participer à la corvée du 31 juillet. Nicolas Boulé indique que les équipements nécessaires pour se protéger de la plante seront fournis sur place.

« C'est un peu comme une grosse carotte, donc il faut aller chercher la racine au complet, poursuit Nicolas Boulé. On ne peut pas tirer sur la plante parce qu'on peut se brûler. Au niveau du matériel, je pense qu'on est relativement bien équipés. On est allés chercher des pelles supplémentaires, tous les sacs, on a aussi des équipements de protection pour tous les gens qui vont venir, donc ils n'ont pas vraiment besoin d'apporter rien. »

Toutes les informations nécessaires pour participer à la corvée sont disponibles sur la page Facebook du parc national d'Aiguebelle. On peut aussi téléphoner au bureau des gardes du parc au 819-637-2237.

Plus d'articles

Commentaires