Air Creebec compte mieux désservir la Baie-James et Rouyn-Noranda. Dès le 9 juillet, il sera possible de quitter la côte ontarienne de la Baie-James afin de se rendre à Montréal, en faisant des escales à Timmins et à Rouyn-Noranda.

Un texte de Piel Côté

À l'instar du service déjà offert à Val-d'Or, Rouyn-Noranda profitera d'une liaison directe d'Air Creebec pour rejoindre Montréal.

Le nouvel arrêt projeté dans la Capitale du cuivre proposera deux vols à destination de la métropole les jours de semaine ainsi qu'un vol par jour, les week-ends.

Le trajet entier reliera donc la communauté Attawapiskat à Montréal avec des escales à Timmins et Rouyn-Noranda. Le départ de Rouyn-Noranda constituera en fait le dernier escale d'un vol en partance de la Baie-James.

Pour Air Creebec, qui relie déjà le secteur ouest de la Nation crie à Val-d'Or et à Montréal, il était important d'offrir un service similaire aux communautés qui sont situées sur la rive est de la Baie-James

Quant à elle, la mairesse de Rouyn-Noranda, Diane Dallaire, avait vu venir cette nouvelle liaison, mais ça ne l'a pas empêchée de se réjouir.

« On tente d'améliorer la désserte et la venue de nouveaux acteurs au niveau du transport aérien, c'était souhaité, alors c'est une très bonne nouvelle », dit-elle.

La CCIRN est exaspérée par Air Canada

De son côté, la Chambre de commerce et d'industrie de Rouyn-Noranda estime que le service d'Air Canada ne correspondait pas aux attentes.

« Plusieurs personnes d'affaires étaient mécontentes du service et du prix, mais il y a eu aussi beaucoup de retards de vols de la part d'Air Canada », commente l'administrateur de la Chambre, Guy Veillet.

Air Canada réagit

Les vols aller-retours Rouyn-Noranda-Montréal coûteront environ 435 $ par siège. Air Canada, jusqu'au 9 juillet, vendait ses sièges la semaine à environ 750 $, mais l'entreprise a déjà réagi, puisque le 9 juillet, il sera possible de faire l'aller-retour à 403 $.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fume un joint?