Retour

Allégations d'abus policiers sur des femmes autochtones à Val-d'Or : Le DPCP analyse les rapports d'enquête

Le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) a reçu plusieurs rapports liés à l'enquête indépendante menée par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) sur des allégations d'abus par des policiers sur des femmes autochtones.

Un comité de procureurs d'expérience est à examiner la preuve amassée dans chacun des dossiers. Les témoignages des plaignants sont actuellement revus afin de déterminer si des infractions criminelles auraient été commises. Les procureurs doivent déterminer si la preuve est suffisante pour porter des accusations.

Par ailleurs, le DPCP annonce que des compléments d'enquête ont été demandés. Des enquêteurs devront rencontrer à nouveau certains plaignants ou témoins pour compléter la preuve. Ces vérifications occasionnent des délais supplémentaires, mais sont essentielles, juge le DPCP. 

« Il a été demandé, il y a quelque temps, à ce que de nouvelles rencontres soient faites auprès de plaignants, plaignantes, même des témoins afin que le dossier soit complété pour en arriver à une décision finale », précise le porte-parole du DPCP, Me Jean-Pascal Boucher.

Le DPCP informe également qu'il va rendre publique chacune de ses décisions de porter ou non des accusations.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine