Retour

Allégations de trois ex-étudiantes: aucune accusation déposée contre René Bellemarre

Aucune accusation n'a été déposée contre René Bellemare dans le dossier des trois ex-étudiantes du Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue qui affirmaient avoir été victimes d'attouchements et de harcèlement sexuel de sa part en 2014. Neuf mois après notre reportage sur ces allégations, le Directeur des poursuites criminelles et pénales n'a pas déposé d'accusation contre René Bellemare.

Avec les informations de Karine Mateu

Le DCPC n'a reçu aucun dossier de la Sûreté du Québec qui concerne ces trois ex-étudiantes. Pour sa part, la Sûreté du Québec refuse de commenter.

René Bellemarre a enseigné au Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue de 2002 à 2014. En janvier 2014, il était superviseur de stage dans le programme de Soins infirmiers.

Trois étudiantes ont affirmé à Radio-Canada Abitibi-Témiscamingue, en octobre 2016, avoir été victimes d'attouchements et de harcèlement sexuel durant ce stage. Les étudiantes avaient porté plainte à la direction du Cégep. Elles avaient dû compléter leur stage avec René Bellemarre, mais au mois de mars, le cégep avait suspendu l'enseignant et ouvert une enquête interne.

À la fin de l'enquête, le syndicat des enseignants et la direction avaient convenu de suspendre René Bellemarre pour une durée de six mois.

Acquittement d'autres accusations

En mai dernier, dans un autre dossier, René Bellemarre, qui est aussi entraîneur au club d'haltérophilie de La Sarre, a été acquitté des accusations d'agressions sexuelles sur une présumée victime qui pesaient contre lui.

René Bellemarre doit retourner en cour pour des accusations concernant le dossier d'une deuxième présumée victime le 17 octobre prochain.

Il fait face à quatre chefs d'accusation, dont celui d'agressions sexuelles sur une personne d'âge mineur, avec laquelle il était en situation d'autorité.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine