Retour

Aller-retour Abitibi-Gaspésie à vélo : un exploit accompli par Michel Lefrançois

Michel Lefrançois est parti de Rouyn-Noranda au début de l'été dernier avec l'objectif de se rendre en Gaspésie à vélo avec ses trois chiens. C'est aujourd'hui mission accomplie pour M. Lefrançois. Il est rentré de ce périple de plus de 3000 kilomètres lundi. Émilie Parent-Bouchard a rencontré l'homme du vent et de la liberté sur le bord de la route, à Arntfield, avec tout son attirail.

Avec les informations d'Émilie Parent-Bouchard

Trois mois, c'est le temps qu'il a fallu à Michel Lefrançois pour faire l'aller-retour entre Rouyn-Noranda et Gaspé. L'homme de 64 ans qui a entrepris ce périple à vélo avec ses trois chiens en garde de bons souvenirs. « Franchement, c'était un voyage merveilleux. Mon idée, c'était de rencontrer du monde puis c'est ça qui m'est arrivé. J'ai rencontré bien du monde, j'ai jasé avec bien du monde. J'ai eu toutes sortes d'encouragements, et les encouragements c'était des poussées », illustre-t-il.

Sur la route, il a rencontré des hauts et des bas, comme la perte du plus vieux de ses chiens. Mais dans la vie comme dans le voyage, Michel Lefrançois demeure philosophe. « Je ne me suis pas encore vraiment arrêté à ce fait-là. Parce qu'en voyage, je n'avais pas de choix. Ça s'est passé comme ça devait se passer et je m'en attendais que ce chien-là ne ferait pas le voyage, il avait 14 ans, il ne voyait pas clair. Il avait sa vie de faite », dit-il.

Sa résilience est admirée par Nancy Cliche, qui connaît Michel Lefrançois, puisqu'elle le croise régulièrement au dépanneur où elle travaille. « Je trouve qu'il a vraiment du guts d'avoir parcouru la Gaspésie comme ça, malgré les températures, qu'il peut faire froid. Mais il n'a pas peur du froid, parce que même en plein hiver, il vient nous rendre visite quand même. C'est sûr que quand on le voit, chez lui c'est ça qu'on voit, la liberté », affirme-t-elle.

Et s'il se donne du temps pour atterrir, Michel Lefrançois a déjà les yeux tournés vers son prochain grand périple, peut-être dans l'Ouest canadien, dès l'an prochain.

Plus d'articles