Retour

AmNor inc. a enfreint la Loi sur la qualité de l'environnement à Malartic

L'entreprise Industries AmNor Inc, ayant des installations à Malartic, devra verser près de 40 000 $ de dédommagement pour avoir enfreint l'article 123.1 de la Loi sur la qualité de l'environnement.

Un texte de Thomas Deshaies

Selon le ministère de l'Environnement, l'entreprise a rejeté à cinq reprises, en 2014, des eaux traitées, sans avoir obtenu les résultats conformes aux normes de rejet de la Ville de Malartic. AmNor avait plaidé non coupable en 2016.

L'enquête du ministère avait été enclenchée à la suite d'une plainte de la municipalité. « Il y avait des odeurs d'hydrocarbure dans notre système de récolte des eaux usées, se souvient le maire de Malartic, Martin Ferron. On a fait des investigations et ça s'est retrouvé dans le secteur de chez AmNord. On a fait une dénonciation au ministère de l'Environnement ».

Martin Ferron soutient que le déversement d'eaux usées qui ne respectent pas les normes de rejet de la ville peut avoir des répercussions négatives sur l'environnement. « On n'est pas capable de traiter des quantités d'hydrocarbure. Alors, c'est l'environnement qui y a gouté », mentionne-t-il.

Augmentation du montant des infractions?

Le maire de Malartic entend analyser la décision rendue par le ministère et appliquer la réglementation municipale pour ce type d'infraction, laissant ainsi sous-entendre que d'autres amendes pourraient être données.

M. Ferron entend aussi revoir le montant des infractions exigées. « Est-ce que les montants sont suffisants aujourd'hui? Je crois que non et qu'on devra peut-être se pencher sur cela pour que les contrevenants, les gens qui sont dans le domaine, y pensent à deux fois avant d'agir ainsi », explique-t-il.

Aucun représentant d'Industries AmNor inc. n'était disponible pour répondre à notre demande d'entrevue.

Plus d'articles