Retour

Amos poursuit sa bataille pour améliorer la qualité de l'eau du lac Beauchamp

La Ville d'Amos sollicite l'aide du Programme d'infrastructures municipales d'eau, le PRIMEAU, pour améliorer la qualité de l'eau du lac Beauchamp.

Un texte d’Émélie Rivard-BoudreauEn partenariat avec la municipalité de Trécesson, Amos souhaite mieux traiter les eaux usées des riverains du lac Beauchamp et les doter d'eau potable.Elle mène ce combat depuis près d'une dizaine d'années, mais avec peu de succès.La Ville d'Amos a donc sollicité de l'aide du Programme d'infrastructures municipales d'eau, le PRIMEAU.Malgré tout, le maire Sébastien D'Astous avoue ne pas avoir beaucoup d'espoir en cette démarche.« Année après année, on retravaille les chiffres, on fait les analyses, on dépose le projet dans différents types de subventions, on a passé par le fonds Chantiers Canada-Québec, qui est un programme 1/3, 1/3, 1/3, on a passé dans le Fonds pour l'eau potable et le traitement des eaux usées (FEPTEU), ça a été refusé, et là, on est dans le PRIMEAU, et on nous dit déjà de redéposer dans le FEPTEU, alors on ne sait plus sur quel pied valser », dénonce-t-il.Le lac Beauchamp est régulièrement infesté d'algues bleu vert durant l'été.

Beaucoup de résidents riverains ont aussi du mal à conformer leurs installations de fosses septiques.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une crampe musculaire vraiment intense





Rabais de la semaine