Retour

Amos renonce à l'augmentation de salaire de ses élus

La Ville d'Amos renonce à son projet d'augmentation de salaire de ses élus municipaux. Lundi soir, lors de la séance du conseil, le projet de réglement sur la rémunération des élus devait être adopté, mais le maire, Sébastien D'Astous, a voté « contre ».

Un texte d'Émélie Rivard-Boudreau

En février dernier, le conseil municipal a déposé un projet de règlement visant à augmenter la rémunération des élus d'Amos de 36,5 %.

Cette décision a suscité de la grogne auprès de la population.

Lundi soir, lors de la séance du conseil, le projet de réglement sur la rémunération des élus devait être adopté. Juste avant son adoption, le maire, Sébastien D'Astous, a entamé une discussion à huis clos avec ses conseillers et à son retour, il a voté « contre ».

« Considérant ce que la population nous disait dans les dernières semaines, on a eu des gens qui sont venus nous rencontrer, on a vu ce qui s'est dit sur les médias sociaux, on a décidé de voter contre le projet, explique-t-il. C'est sûr qu'il y aura un projet qui sera élaboré en considérant certains commentaires des citoyens, puis ça va se faire selon le processus établi, c'est-à-dire qu'on devra refaire un avis de motion, une parution dans les médias, puis, par la suite, adopter le réglement ».

Sébastien D'Astous considère que l'augmentation de salaire des élus d'Amos s'impose puisque, depuis l'adoption du projet 122, en juin 2017, ceux-ci ont plus de responsabilités.

Il remarque également que sa rémunération, ainsi que celles des conseillers, est significativement inférieure à d'autres villes comparables au Québec.

Plus d'articles