Retour

Amos veut connaître l'intérêt de sa population pour la culture

La Ville d'Amos veut augmenter la participation des citoyens aux activités culturelles. Elle sonde actuellement la population afin de connaitre son opinion sur les événements et les sites culturels, ainsi que sur la promotion qui s'y rattache.

Quelques personnes se sont réunies mardi à Amos pour participer à un groupe de discussion. Le directeur du Service des loisirs, de la culture et du tourisme à Amos, Bernard Blais, affirme que cette initiative servira à comprendre le comportement de la population à l’égard de la culture.« Ce qu'on veut savoir, c’est ce qu’ils consomment, [à] combien d'activités culturelles par année [participent-ils], [combien] ils investissent annuellement dans l'offre culturelle, mais comment, aussi, on peut les rejoindre dans le pratico-pratique pour qu'ils soient davantage présents dans nos activités culturelles », explique-t-il.

Élargir la clientèle

En plus des groupes de discussion, plus de 300 personnes ont répondu à un sondage. « On voudrait bien aller chercher une partie des non-convertis, ajoute Bernard Blais. On voit souvent des gens « à profil culturel » venir voir nos spectacles, nos événements, mais on voudrait élargir notre clientèle. Dans les réponses qu'on va recevoir [on souhaite] trouver des trucs pour rejoindre nos clients potentiels, et s'assurer qu'ils viennent participer à nos événements », estime-t-il.

L'exercice en vaut la peine, selon Véronique Fillion, des Productions du Raccourci.

Comment avoir une meilleure communication? Comment mieux rejoindre le public ou les consommateurs? Et surtout, comment développer le consommateur culturel? Comment on peut les aider à aller voir des spectacles et découvrir d'autres formes d'art?

Véronique Fillion

Le président de la Commission des arts et de la culture, Pierre Laliberté, est du même avis.« Je suis content qu'on ne fasse pas uniquement appel aux gens de la culture, mais aux citoyens, aussi. De voir quelles sont leurs opinions, quels sont leurs souhaits, comment ils perçoivent le milieu culturel, et donner des suggestions, leurs points de vue », soutient-il.Les résultats seront compilés en mars et permettront à la Ville d'Amos d’établir un plan de communication.

Plus d'articles

Commentaires