Retour

André Gaumont, prospecteur ayant découvert le gisement Éléonore, prend sa retraite

Un des plus grands prospecteurs miniers des 30 dernières années, André Gaumont, prend sa retraite. Il était le vice-président principal développement du Nord-du-Québec chez Redevances aurifères Osisko.

André Gaumont a fait la découverte du gisement d'or exploité par la mine Éléonore de Goldcorp sur le territoire de la Baie-James. Il a aussi dirigé, pendant une vingtaine d'années, Mine Virginia, une société d'exploration parmi les plus prospères.

En entrevue à Des matins en or, André Gaumont a affirmé que le gisement de la mine Éléonore était sa plus grande découverte.

« Ça a pris 13 ans avant de faire notre première grande découverte. Il faut être patient et il fallait que les gens croient en nous. J'étais très très très heureux de pouvoir les récompenser en leur donnant un superbe rendement. On a créé par le fait même, en découvrant Éléonore, 800 emplois très bien payés. On a fait une différence pour le Nord-du-Québec, pour le Québec. On dit que pour chaque emploi direct, il y a quatre emplois indirects qui sont créés dans les mines. Ça fait beaucoup d'emplois et beaucoup de retombées sur les Premières Nations dans le territoire de la Baie-James », dit-il.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards