Retour

Assemblée nationale : le retard dans la construction du centre de radiothéraphie de Rouyn-Noranda crée des remous

Le député de Jonquière, Sylvain Gaudreault, a abordé le sujet de la radiothérapie en Abitibi, lors de la période de questions à l'Assemblée nationale, ce matin. Il a demandé au ministre de la Santé, Gaétan Barrette, quand les patients de la région pourront avoir accès à un centre de radiothérapie. Le ministre a répondu que le dossier suit son cours.

« En juin 2015, le ministre de la Santé s'est rendu en Abitibi pour annoncer en grande pompe la construction d'un nouveau centre de radiothérapie pour le traitement du cancer [...] où on en est aujourd'hui, 16 mois plus tard? Toujours au point de départ, rien n'a été fait [...] Quand les patients de l'Abitibi pourront-ils enfin avoir accès au centre de radiothérapie dont ils ont besoin? », a demandé Sylvain Gaudreault.

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, a répondu que « pour les infrastructures, on a mis en place une loi qui prévoit que lorsqu'un projet est mis au programme québécois des infrastructures, il y a des étapes à suivre après son annonce. Les étapes sont bien connues. Elles sont, essentiellement le dossier d'opportunité, le dossier d'affaires et la réalisation. M. le président, imaginez-vous que le dossier suit son cours et que l'annonce qui a été faite va être réalisée. »

Le député de Jonquière faisait référence à la nouvelle diffusée par Radio-Canada à l'effet que l'étude d'opportunité pour la construction de l'éventuel centre de radiothérapie ne soit pas encore commencée. À ce sujet, le président-directeur général du Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue, Jacques Boissonneault, a admis que le projet prenait du retard, précisant qu'il en est à l'étape de l'étude clinique. À ce moment, le ministre de la Santé et le ministre responsable de la région, Luc Blanchette, avaient préféré ne pas commenter la nouvelle.

Plus d'articles