Retour

Augmentation de taxes municipales à prévoir pour les agriculteurs

Selon La Terre de chez nous, des modifications seraient apportées par le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation au Programme de crédit de taxes foncières agricoles. Ces modifications feraient en sorte que 83 % des producteurs devraient s'acquitter de taxes municipales plus élevées à compter de l'année prochaine.

Selon le journal, les calculs réalisés par le MAPAQ en juillet montrent que 50 % des augmentations seront de moins de 300 $. L'Union des producteurs agricoles (UPA) avance de son côté que l'augmentation moyenne du compte de taxes foncières sera de 30 %.

Sylvain Vachon, président régional de l'UPA, assure que, comme tous les citoyens, les agriculteurs paient des taxes foncières. Il précise que les exemptions concernaient les bâtiments agricoles et le fonds de terre. Il craint que le changement ait des effets néfastes sur la compétitivité des entreprises agricoles.

« Moi, je suis obligé d'avoir 10 terres dans un rang chez nous pour élever 250 vaches pour aller chercher un salaire qui est bien ordinaire. Ça amène des taxes qui sont vraiment disproportionnées par rapport à un citoyen normal. C'est pour ça qu'il y a des remboursements de taxes. C'est pour ça qu'ailleurs dans les autres provinces il n'y en n'a pas de taxes sur le foncier pour les agriculteurs. On règle le problème à la base et on compense les municipalités autrement. Ici au Québec, on joue avec les paramètres, on change les pourcentages, et on s'amuse avec tout ça », explique M. Vachon

Sylvain Vachon demande au gouvernement de mettre l'application de ces modifications en vigueur sur pause, le temps de consulter les agriculteurs pour trouver une solution au problème de l'inflation des terres agricoles.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine