Retour

Augmenter les salaires, la solution pour attirer la main-d'oeuvre?

Une franchisée McDonald's, Isabelle Leblanc, a fait une nouvelle tentative pour essayer d'endiguer le problème chronique de main-d'œuvre dans ses restaurants. Elle a ainsi décidé d'augmenter le salaire des employés.

Un texte de Jean-Marc BelzileAu restaurant McDonald's d'Amos, le manque de personnel fait partie du quotidien. D'ailleurs, ses franchises d'Amos et de Val-d'Or sont maintenant forcées de fermer durant la nuit.Une situation qui a un impact sur tous les employés selon la propriétaire, Isabelle Leblanc.

Isabelle Leblanc, qui est aussi propriétaire des restaurants de Val-d'Or, La Sarre et Malartic a récemment augmenté le salaire de base des employés à temps plein à 13 dollars de l'heure.« J'ai embauché huit personnes, je pensais avoir beaucoup plus d'applications, je ne pense pas que c'est le salaire le problème, je pense que c'est la disponibilité des gens, les personnes qui veulent travailler, ils sont déjà sur le marché du travail en ce moment », ajoute-t-elle.

Aux employeurs à s’ajusterSelon la mentore en gestion des ressources humaines chez LEBLEU communication humaine, Jocelyne Lalonde, les jeunes sont maintenant plus sélectifs et les employeurs doivent s'ajuster.

Réfléchir aux solutionsPour tenter de trouver des façons d'attirer ces jeunes, le Colloque Défis RH 2017 a été organisé.« D'avoir des choses en place qui va faire qu'il est bien dans son travail parce qu'on sait que les nouvelles générations, ce qu'ils veulent c'est leur bien-être, c'est prioritaire dans leur vie, c'est ce qu'on va aborder au colloque » soutient Sonia Tardif, du CLD Abitibi, qui fait partie du comité organisateur.Isabelle Leblanc sera d'ailleurs l'ambassadrice de ce colloque qui aura lieu le 19 septembre à Amos.

« Il faut qu'on s'adapte aux jeunes parce qu'ils ne vont pas changer pour nous la nouvelle génération, on doit s'adapter, mais il faut que nos entreprises fonctionnent bien aussi alors il faut trouver une façon pour que ça marche », dit-elle.Les entreprises de toute la région qui ont de la difficulté à recruter des employés peuvent s'inscrire au colloque.

Plus d'articles

Commentaires