Retour

Avenir incertain pour l'usine Louisiana-Pacific de Val-d'Or

Le redémarrage de l'usine de panneaux de Louisiana-Pacific à Val-d'Or demeure incertain huit mois après son acquisition. En octobre dernier, Louisiana-Pacific devenait propriétaire de l'usine de Val-d'Or en échangeant à Norbord son usine de Chambord au Lac-Saint-Jean.

Un texte de Jocelyn Corbeil

L'usine de panneaux de Val-d'Or est fermée depuis 2012.

Pendant ce temps à Chambord, un vent d'optimisme souffle sur la municipalité avec l'annonce, hier, de l'octroi d'une garantie d'approvisionnement de plus de 400 000 mètres cube de bois pour l'usine de Norbord.

En entrevue à l'émission Des matins en or, le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre régional, Luc Blanchette, a fait le point sur l'avenir de l'usine de panneaux de Louisiana-Pacific, à Val-d'Or.« On a échangé avec les gens de Louisiana Pacific, assure le ministre. Ils ont décidé de démarrer un projet dans l’Ouest canadien, ce qui fait qu’ils ont mis celui de l’usine de Val-d’Or sur les tablettes. Nous on a fait nos approches pour leur offrir un approvisionnement, on continue à échanger, mais essentiellement, leur priorité, présentement, est dans le développement de l’entreprise dans l’ouest. »

M. Blanchette dit espérer que le projet de Val-d’Or puisse être à nouveau considéré par Louisiana Pacific et que des investissements se feront en ce sens.

Plus d'articles

Commentaires