Retour

Bilan de Quartiers d'hiver : augmentation de 12 % des entrées

L'équipe d'organisation de Quartiers d'hiver, l'édition hivernale du Festival de musique émergente en Abitibi-Témiscamingue, dresse un bilan positif de sa deuxième édition hivernale. Selon Mathieu Joanisse, directeur, l'événement a connu une augmentation de 12 % de spectateurs.

« C'est un bilan magique, on a eu une température assez exceptionnelle! », s'étonne d'entrée de jeu Mathieu Joanisse. Il souligne que la fonte des neiges a fait sortir le public. Il s'agit d'un énorme contraste avec l'an dernier. Lors de la première édition, qui s'était déroulée en janvier, la région avait connu des températures extrêmes, parfois sous les -30 degrés Celsius.

Avec la température printanière du weekend, les festivaliers ont probablement plus facilement mis le nez dehors. Au total, Quartiers d'hiver a compté 4500 entrées dans ses différents spectacles. Le directeur de l'événement calcule ainsi une augmentation de 12 % d'affluence.

Pour savoir si l'événement reviendra en 2017, de nombreux éléments devront être analysés mentionne Mathieu Joanisse. Le format est encore à évaluer, dit-il. Selon lui, « l'été les festivaliers sont prêts à sortir 4 jours sans problème ». En ce qui concerne l'hiver, « il faut comprendre un peu plus la clientèle », ajoute-t-il. Quartiers d'hiver modifiera peut-être sa formule « pour être encore plus festif »

Interrogé à propos de son coup de coeur de l'édition 2016, Mathieu Joanisse a mentionné dans hésiter la soirée hip-hop, mettant en vedette Sans pression et Loud, Lary, Ajust, au cours de laquelle le rappeur rouynorandien Mathew James a lancé son premier album. « Je lève mon chapeau, on a eu une salle hip-hop remplie à 400 personnes », précise le directeur.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine