Retour

Bisbille quant aux délais de construction d'un carrefour giratoire à Val-d'Or

Le ministère des Transports a l'intention de reporter les travaux de construction du prochain carrefour giratoire de Val-d'Or. Dans une lettre acheminée à la Ville de Val-d'Or, le ministère écrit que la complexité du projet, notamment sa nature et son ampleur, explique en partie les délais en ce qui a trait à la conception, une décision qui suscite du mécontentement au sein de la communauté. 

Avec les informations de Sandra Ataman

Le ministère des Transports reporte les travaux pour une réalisation en 2018. Le maire de Val-d'Or, Pierre Corbeil déplore ce report et s'explique mal cette décision.

Pierre Corbeil déçu

La Ville de Val-d'Or assume la moitié des coûts du projet qui s'élèvent à 3,5 millions de dollars. Les travaux de construction, dans le secteur ouest de la Ville, avaient commencé sous l'administration de l'ancien maire Fernand Trahan. La Ville de Val-d'Or souhaite renverser cette décision.

« Je [ne] vous cacherai pas ma déception quand on a reçu cette correspondance parce qu'on était jusqu'ici à regarder les scénarios qui prévoyaient une construction au début de l'été 2017 ou à l'automne 2017, a-t-il expliqué lors de l'assemblée du conseil municipal de lundi. On est même à 100 pieds près [de] compléter la construction. »

La Chambre de commerce s'interroge aussi

La Chambre de commerce de Val-d'Or a aussi dénoncé le report de la construction du carrefour giratoire à la sortie ouest de la ville de Val-d'Or dans la journée de mardi. La Chambre de commerce demande au ministère des Transports d'entreprendre les actions nécessaires afin que la construction du carrefour giratoire soit entamée dans les plus brefs délais.

« De 2014, il a été reporté à 2016, en 2016, on apprend que le projet est encore reporté et cette fois-là en 2018, rappelle le deuxième vice-président de la Chambre de commerce de Val-d'Or, Claude Deraps. Je pense que c'est un secteur névralgique pour nos commerces dans ce coin-là. Il y a beaucoup de trafic, [de poids-lourds] qui passent là, la circulation doit être plus fluide. On se demande pourquoi c'est encore reporté. »

Retard difficile à rattraper, dit le ministère

Le ministère des Transports explique le report de la construction du prochain carrefour giratoire en raison des délais dans la négociation avec la firme d'ingénieurs qui sera en charge de la conception du projet. Les deux parties viennent d'en arriver à une entente. Elles ont négocié plusieurs mois selon le conseiller en communications au ministère des Transports, Luc Adam. Il ajoute que ce retard sera difficile à reprendre.

« Ça a pris plus de temps parce que dans cette négociation, c'est là qu'on détermine qui va faire quoi, selon quel échéancier, et à quel coût, fait valoir M. Adam. C'est à ce moment-là que ça a achoppé, on a pris quelques mois supplémentaires pour négocier avec la firme d'ingénieurs, et on vient d'en arriver avec un accord et on pourrait y aller avec une signature de contrat sous peu », conclut M. Adam. 

Plus d'articles