Retour

Bois d'oeuvre : le maire de Senneterre s'impatiente

Le maire de Senneterre, Jean-Maurice Matte, a rencontré le représentant du Québec dans le dossier du bois d'oeuvre, Raymond Chrétien et le ministre des Forêts Luc Blanchette. Selon lui, les intérêts du Québec sont laissés pour compte dans les actuelles négociations avec les États-Unis.

Cette rencontre, qui s'est tenue le 31 mars, était organisée dans le cadre d'une réunion du Comité sur la forêt de l'Union des municipalités du Québec (UMQ). Jean-Maurice Matte a profité de l'occasion pour faire le point sur les négociations en cours entre le Canada et les États-Unis sur le bois d'oeuvre résineux.

L'UMQ exige du gouvernement fédéral qu'il tienne compte des intérêts des communautés forestières du Québec dans ses négociations. Jean-Maurice Matte presse également le gouvernement de donner suite à la demande des forestières du Québec d'accorder des garanties de prêts aux entreprises qui subiront les contrecoups des droits compensatoires dès le 24 avril. Il est extrêmement déçu que les députés qui représentent le Québec à Ottawa n'aient pas été en mesure de convaincre le gouvernement fédéral de soutenir le secteur forestier dans son plus récent budget.

« On se sent quand même assez alarmés par la faiblesse de la position fédérale en lien avec l'entente sur le bois d'oeuvre et on a l'impression qu'il est en train de se faire un deal sur le dos du Québec avec le gouvernent américain ou du moins avec l'Association des producteurs américains, et ça, c'est très inquiétant », indique M. Matte.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine