Retour

Brassins régionaux exclusifs, bières canadiennes et musique pour le 2e Festibière de Rouyn-Noranda

La deuxième édition du Festibière de Rouyn-Noranda commence ce soir à la presqu'île du lac Osisko. Au menu de ces trois jours de festivités : des prestations musicales de Dylan Perron et Élixir de Gumbo, Socalled et Pierre Kwenders, plus de 300 bières en provenance d'une vingtaine de brasseurs québécois et, nouveauté cette année, une sélection de bières exclusives de l'Ontario et d'autres provinces canadiennes seront disponibles.

Seule impondérable à ce jour : la participation de Dame nature. « On regarde [les prévisions météorologiques] depuis au moins sept jours, avoue le directeur du Festibière de Rouyn-Noranda, Michael O'Farrell en entrevue à l'émission Des matins en or. Chaque heure on espère que ça change, mais en se réveillant ce matin on est positifs, on voit du soleil pour la première fois depuis quelques jours, c'est rassurant. »

Bières canadiennes en exclusivité

Étant donnée la législation stricte des provinces à l'égard du commerce de boissons alcoolisées entre les provinces canadiennes, l'organisation du festival du houblon a dû se prêter au jeu de l'importation pour offrir aux festivaliers des bières en provenance du Canada.  « Nous [sommes] passé à travers la SAQ (Société des alcools du Québec) pour faire importer des bières d'autres provinces canadiennes. » 

Produits régionaux en exclusivité

Trois des microbrasseries de la région seront au rendez-vous. Le Trèfle Noir, Le Prospecteur et Belgh Brass serviront leurs bières et parfois quelques produits de saison plus difficiles à trouver. Le Prospecteur servira par exemple l'Eau d'Kriek, une bière vieillie en fût de Chianti pendant un an, ou encore son Impérial Ulrick, une impériale stout « vieillie 10 000 pieds sous terre » et brassé en mémoire du défunt maire d'Amos, Ulrick Chérubin. 

« Je parlais avec Alexandre Groulx du Trèfle Noir et lui a cinq ou six brassins qu'il va offrir en primeur au Festibière, ajoute M. O'Farrell. C'est un peu la même chose du côté du Prospecteur, ils ont brassé des brassins exclusivement pour le weekend. »

Beau temps, mauvais temps

Le directeur assure que le Festibière aura lieu avec ou sans la participation de Dame nature. Il souligne que l'organisation dispose d'un « gros chapiteau » pour protéger les festivaliers de la pluie et qu'il est prévu d'allumer un feu de joie pour réchauffer en cas de grand froid.

Des navettes desservent aussi les villes de Val-d'Or, Malartic, Cadillac, Amos et La Sarre. Les organisateurs attendent environ 5000 visiteurs durant les 3 jours de festivités.

Plus d'articles

Commentaires