Retour

C'est parti pour les festivités du 50e de Lebel-sur-Quévillon

Les festivités du 50e anniversaire de Lebel-sur-Quévillon ont commencé, en fin de semaine, avec les célébrations de la Fête nationale et le souper des Retrouvailles. Les activités se poursuivent jusqu'au 3 juillet.

Hier soir, les citoyens se sont retrouvés au souper des Retrouvailles, mais aussi au spectacle du 50e qui réunissait tous les artistes locaux des 50 dernières années.

Aujourd'hui, le livre historique intitulé Lebel-sur-Quévillon, la fierté d'une ville du Nord! sera dévoilé à 16h lors d'une conférence de presse.

La ville du Nord-du-Québec a été incorporée en municipalité le 6 août 1965 et les premiers citoyens sont arrivés dans la ville le 24 juillet 1966.

Un des premiers à arriver sur les lieux est un entrepreneur forestier, Jean Baptiste Lebel, surnommé « le Père Lebel ». La ville lui doit d'ailleurs la première partie de son nom et la seconde, à Louis Quévillon, artisan sculpteur sur bois de Saint-Vincent-de-Paul.

Sur le site du 50e anniversaire de la ville, on peut lire :« Lebel-sur-Quévillon est considérée comme l'enfant naturel de la compagnie de pâtes et papiers Domtar. » 

Célébrer la relance du poumon de la ville

Un peu plus de 10 ans après la fermeture de Domtar, les festivités coïncident avec l'annonce d'Investissement Québec de consentir un prêt de 9,8 millions de dollars à Nexolia Bioénergie pour l'achat du site industriel de l'usine de Fortress Paper.

En entrevue à l'émission Des matins en or, le maire de Lebel-sur-Quévillon, Alain Poirier, a parlé des festivités entourant le 50ie anniversaire, mais aussi de l'avenir de la municipalité

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine