Retour

Cablevision doit offrir des abonnements à 25 $, martèle Christine Moore

Christine Moore persiste et signe. Selon elle, Cablevision devrait être obligée d'offrir un forfait à moins de 25 $.

Un texte de Piel Côté

Insatisfaite de la réponse du président du Conseil de radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) à ce sujet après une première missive, la députée est revenue à la charge dans une deuxième lettre acheminée à Ian Scott, président du CRTC.

Christine Moore le concède, des entreprises offrent des abonnements au forfait télé à moins de 25 $ sur le territoire de l'Abitibi-Témiscamingue.

Par contre, elle n'en démord pas; Cablevision, en tant que filiale détenue à 100 % par Bell Canada, devrait faire partie de ces compagnies, ce qui n'est pas le cas actuellement.

Il existe bien une exemption pour les petits câblodistributeurs de moins de 20 000 abonnés et ces entreprises ne sont pas obligées d'offrir de tels forfaits, mais selon Mme Moore, Cablevision ne doit pas être considérée comme une entreprise de cette taille.

« Cablevision est une filiale de Bell Canada qui a beaucoup plus que 20 000 abonnés et qui a fait 3 milliards de profit dans la dernière année », s'indigne Mme Moore.

« Un quasi-monopole » - Christine Moore

Dans sa deuxième lettre adressée au CRTC, Christine Moore écrit que Bell est en situation de « quasi-monopole » dans la région et selon elle, une grande entreprise comme Bell ne devrait pas profiter d'une telle exemption sur un territoire donné, en l'occurrence l'Abitibi-Témiscamingue.

« Je pense que tous les partis vont convenir avec moi que quand le CRTC rend une décision, ce n'est pas pour être contournée la seconde d'après », ajoute-t-elle.

Le CRTC n'était pas en mesure de réagir dans la journée de mardi, mais assure qu'il le fera quand il aura pris connaissance de la lettre. Le CRTC était aujourd'hui en journée d'audiences.

Quant à Bell Canada, l'entreprise n'avait pas eu le temps de lire la missive de Mme Moore au moment de publier notre reportage, mais l'entreprise se penchera sur le dossier au cours des prochains jours.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Regardez la réaction de cette fille!





Rabais de la semaine