Retour

Candidature de Martine Ouellet à la chefferie du Bloc québécois : des réactions en Abitibi-Témiscamingue

Des bloquistes de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord québécois saluent l'enclenchement rapide de la course à la direction du Bloc québécois.

Cette fin de semaine, lors du conseil général du parti à Boucherville, les membres ont voté en faveur d'une élection le 22 avril prochain.

Le président du Bloc québécois pour la circonscription Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou, Yvon Lévesque, était en faveur de cette proposition.

Il a aussi réagi à la candidature de la députée du Parti québécois, Martine Ouellet, dans cette course.

C'est à peu près le temps d'élire un chef au Bloc pour qu'il ait le temps de se faire valoir avant la prochaine élection, de montrer ses capacités.

Yvon Lévesque

« Pour ce qui est de madame Ouellet, c'est une très bonne personne, elle a des capacités incomparables, explique Yvon Lévesque. Cependant, j'aurais préféré, en tant que souverainiste, que madame Ouellet reste au PQ pour promouvoir là où ça doit avoir lieu l'indépendance du Québec. »

Selon Yvon Lévesque, deux autres membres du parti réfléchissent à se présenter à cette course.

Christian Rivard appuie Martine Ouellet

Pour sa part, le président de l'exécutif du Bloc québécois pour l'Abitibi-Témiscamingue, Christian Rivard, appuiera Martine Ouellet, peu importe les futures candidatures.

« Moi je suis bien content. Madame Ouellet, c'est une députée acharnée, travaillante, compétente. C'est une femme qui ne va pas avec le dos de la cuillère. Elle fait des propositions qui ont de la force. Elle saura probablement très rapidement prendre sa place et défendre l’intérêt du Québec avec acharnement », a-t-il dit.

« Une excellente candidate »

Marc Lemay, ex-député bloquiste de Rouyn-Noranda-Témiscamingue, a aussi une opinion positive de Mme Ouellet. « C'est quelqu'un qui connaît les dossiers du Québec comme le fond de sa poche. Elle connaît tous les dossiers. Elle sait c'est quoi les principales revendications du Québec qu'elle pourra porter à Ottawa. Je pense que c'est une excellente candidate. Honnêtement, je n'aurais jamais pensé qu'elle aurait fait le saut en politique fédérale », admet-il.

Cependant, l'avenir du Bloc québécois demeure incertain selon lui. « Est-ce qu'il a encore sa place à Ottawa, le Bloc québécois? C'est une bonne question. Je ne le sais pas. J'avoue. Je ne le sais pas. Il va falloir voir ce qui va se passer au cours des prochains mois [...] La prochaine élection va être capitale pour ce parti-là. »

Plus d'articles

Vidéo du jour


Le plus beau cadeau qu'elle pouvait recevoir





Rabais de la semaine