Retour

Célébrer une Saint-Valentin Témiscabitibienne

Célébrer une St-Valentin locale. C'est le choix réfléchi de certains amoureux, amis ou familles en cette fête de l'amour, ce qui réjouit les artisans locaux. 

Avec les informations d'Émélie Rivard-Boudreau et Boualem Hadjouti

Économiquement, c'est une occasion d'affaire déterminante pour les chocolateries de l'Abitibi-Témiscamingue. Pour la propriétaire de Choco-Mango, à Val-d'Or, après Pâques, c'est la Saint-Valentin fête la plus lucrative pour son entreprise. « La Saint-Valentin, c'est les amoureux. En pourcentage, possiblement pour les ventes dans l'année, ça représente environ 30 %. C'est important », indique la chocolatière. 

À Ville-Marie, au Témiscamingue, l'adresse des Chocolats Martine est prisée. La présidente directrice générale, Lyne Descôteaux, affirme qu'elle garnit son comptoir avec plusieurs nouveautés. « On fait des trucs spéciaux pour la Saint-Valentin: cœurs en chocolat, boîtes de chocolats, beaucoup dans la pâtisserie aussi. De plus en plus, je trouve que les petites familles fêtent la Saint-Valentin en famille, pas juste en amoureux », constate-t-elle. 

Choisir des produits locaux

Le président de Slow Food Abitibi-Témiscamingue, Ghislain Trudel, croit que plusieurs autres produits régionaux peuvent être consommés à la Saint-Valentin.

« On  se fait demander des produits régionaux 12 mois par année, mais il faut se mettre devant l'évidence, on a quatre saisons. Si on ne peut pas offrir de la région, on peut aussi offrir des produits québécois, on peut aussi offrir des vins de la région ou québécois, je pense que ça se donne très bien en cadeau. S'il s'agit juste de faire un peu de recherche et on les trouve », considère-t-il. 

Ghislain Trudel rajoute que plusieurs restaurateurs de l'Abitibi et du Témiscamingue choisissent délibérément des produits régionaux et québécois, pour leur menu. Il encourage les amoureux à les choisir pour leur sortie de couple.

Plus d'articles