Retour

Chaînes humaines devant plusieurs écoles en Abitibi-Témiscamingue

La rentrée scolaire est marquée par le vaste mouvement « Je protège mon école publique » qui a tenu des chaînes humaines devant plus de 200 écoles de la province mardi matin. Des élèves, des parents ainsi que des enseignants y ont participé. En Abitibi-Témiscamingue, au moins six écoles ont participé à ce mouvement, dont l'école Papillon d'Or à Val-d'Or et l'école primaire St-Joseph de Bellecombe.

Les organisateurs de l'action du côté de Bellcombe ont convié quelques parents à donner « un gros câlin » à l'école St-Jospeh. 

L'objectif des participants est de faire savoir au gouvernement qu'il faut protéger le réseau d'écoles publiques des compressions dans le système scolaire, dans les écoles primaires et secondaires. Le mouvement dénonce l'augmentation du nombre d'élèves par classe alors que du personnel spécialisé comme des orthopédagogues sont mis à pied. Il exige notamment un financement « adéquat et stable » du réseau d'éducation publique primaire et secondaire au Québec.

266 écoles publiques à travers le Québec ont participé à cette action ce matin.

Le regroupement compte organiser un événement similaire le 1er octobre.

Plus d'articles

Commentaires