Retour

Choix de dates critiqué pour la tenue des audiences du BAPE à Malartic

C'est au tour du Conseil régional de l'environnement de l'Abitibi-Témiscamingue (CREAT) de dénoncer les dates prévues des audiences publiques à Malartic.

Hier, le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement annonçait que les audiences auraient lieu dès le 14 juin pour la première partie.

La seconde portion des audiences commencera le 12 juillet.

La directrice du Conseil, Clémentine Cornille, critique ce calendrier..

« Ce qui n'est pas adéquat, [c'est que] selon le Conseil régional en environnement, pour une participation et pour un engagement de la part du public qui est un des principes de la Loi sur le développement durable, en y allant avec des dates, à cette période-là, ce n'est peut-être pas la meilleure façon de le faire », fait valoir la directrice du CREAT, Clémentine Cornille, faisant valoir que beaucoup de citoyens sont à vacances pendant cette période. 

La coalition Québec meilleure mine déplore également cette décision.

La semaine dernière, le cabinet du ministre David Heurtel, mentionnait par écrit que le début du mandat du Bureau d'audiences publiques en environnement (BAPE) avait été fixé au 6 juin.

Les dates tiennent compte du Règlement sur l'évaluation et l'examen des impacts sur l'environnement et des différents mandats du BAPE.

Le ministre de l'Environnement a un délai de 15 mois pour soumettre le dossier en vue d'une prise de décision au gouvernement

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine