La médaille de bronze décrochée par l'haltérophile québécoise Christine Girard aux Jeux olympiques de 2012 pourrait se transformer en or. La médaillée d'or avait déjà échoué à un test antidopage, et la médaillée d'argent vient elle aussi de se faire prendre, a confirmé mercredi le CIO.

La Kazakhe Maiya Maneza, championne des 63 kg à Londres, avait été dépouillée de sa médaille à l'automne 2016, et voici que la Russe Svetlana Tzarukaeva est disqualifiée pour dopage.

La réanalyse de ses échantillons a révélé des traces de déhydrochlormethyltestostérone, une substance interdite.

Le CIO ne spécifie pas dans son communiqué comment les médailles seront redistribuées et si Girard obtiendra la médaille d'or.

« Je n'ai pas été contactée personnellement, donc je n'ai aucune information supplémentaire, a réagi Christine Girard au bout du fil, quand jointe par Radio-Canada Sports, mercredi. C'est sûr que c'est une excellente nouvelle.

« Les choses se confirment tranquillement. On a eu la première information l'été passé comme quoi le test était positif, donc, ça a pris plusieurs mois avant que ce soit final. Le dossier est clos. Je ne sais pas comment la redistribution des médailles va se faire, admet-elle. J'espère qu'elle va se faire.

« De savoir que mon résultat est le meilleur dans ma catégorie aux Jeux olympiques, c'est vraiment une bonne nouvelle pour moi », a-t-elle reconnu.

Christine Girard, 32 ans, originaire de Rouyn-Noranda, vit aujourd'hui à Vancouver. Elle était devenue en 2012 la première haltérophile canadienne à remporter une médaille olympique.

L'haltérophile canadienne pourrait également recevoir la médaille de bronze des Jeux de 2008, à Pékin, après la réanalyse des échantillons.

« Il y a beaucoup d'étapes légales, et je suis en contact avec le Comité olympique canadien, a-t-elle précisé. C'est un long processus. Le COC devrait recevoir les médailles. J'espère qu'on pourra faire une belle célébration. »

Le CIO a choisi d'analyser à nouveau plus de 1000 échantillons datant des Jeux de 2008 et de 2012 avec des outils de détection plus précis.

Plus d'articles

Commentaires