Retour

Christine Moore réclame une meilleure protection des cours d'eau de l'A-T

La députée Christine Moore a déposé vendredi un projet de loi pour restaurer les protections environnementales pour les lacs et les rivières de l'Abitibi-Témiscamingue.

Le projet de loi cible une cinquantaine de cours d'eau les plus importants à protéger des activités humaines entre autres.

La députée rappelle qu'en 2012, le gouvernement conservateur avait soustrait la presque totalité des cours d’eau du pays à la Loi sur la protection des eaux navigables.

« J'ai représenté le même projet de loi qui avait déjà été présenté auparavant sous les conservateurs pour protéger les principaux cours d'eau de l'Abitibi-Témiscamingue, dit-elle. C'est une cinquantaine que j'ai jugé très importants qui méritaient la protection environnementale. Je suis allé notamment avec les cours d'eau qui sont les bassins versants, les cours d'eau qui représentaient la route de navigation des premiers colons ou des Autochtones de l'Abitibi-Témiscamingue. »

Christine Moore affirme avoir travaillé avec l'Organisme de bassin versant du Témiscamingue et des communautés autochtones pour dresser la liste des cours d'eau à protéger.

Plus d'articles

Commentaires