Retour

CHSLD Harricana : l'ex-directrice du Centre de santé Les Eskers a démissionné une semaine avant le dépôt du rapport du Protecteur du citoyen

Dans la foulée du rapport du Protecteur du citoyen sur le CHSLD Harricana, la présidente-directrice générale adjointe du nouveau Centre intégré de santé et de services sociaux d'Abitibi-Témiscaminge (CISSSAT) a remis sa démission. Hélène Desjardins était à la tête de l'ancien Centre de santé Les Eskers de l'Abitibi avant d'être nommée PDG adjointe de la nouvelle structure de santé en Abitibi-Témiscamingue. Elle n'était pas au courant de la situation qui prévalait au CHSLD Harricana.

Avec les informations de Claude Bouchard

Hélène Desjardins a remis sa démission une semaine avant la publication du rapport du Protecteur du citoyen. Toutefois, selon le président-directeur général du CISSSAT, elle savait que le rapport serait accablant.

Hélène Desjardins demeure directrice des services techniques du CISSS de l'Abitibi-Témiscamingue.

Hélène Desjardins a refusé de commenter sa décision de quitter son poste de PDG adjointe.

Ce matin, le ministre de la Santé Gaétan Barrette a mentionné sur nos ondes qu'il n'était pas question que certaines personnes restent dans leur position actuelle. Le PDG du CISSSAT, Jacques Boissonneault, confirme que certaines personnes pourraient perdre leur emploi, si cela est nécessaire.

Une enquête administrative indépendante a commencé ce matin afin de faire la lumière sur les faits rapportés par le Protecteur du citoyen. Le CISSSAT souhaite entre autres savoir depuis combien de temps cette situation perdurait.

Plus d'articles

Commentaires