Retour

Comment adhérer à un mode de vie "zéro déchet" en Abitibi-Témiscamingue?

Comment adhérer à un mode de vie « zéro déchet »? La chanteuse valdorienne Chantal Archambault a animé un atelier sur ce mouvement samedi après-midi, à la MRC de la Vallée-de-l'Or. Une vingtaine de personnes y a assisté. 

Cette activité se déroulait dans le cadre de la Semaine québécoise de réduction des déchets.

En plus de son métier de chanteuse, Chantal Archambault est aussi blogueuse pour le site Les Trappeuses, « un blogue grano, sans être hippie ». Elle y écrit sur la

démarche qu'elle a entreprise, il y a environ un an, vers un mode de vie « zéro déchet ». « Elle a entrepris une démarche de réduction des déchets dans son quotidien, puis elle a développé plein de trucs, elle a fait beaucoup de recherches là-dessus, donc on l'a invitée comme conférencière sur le sujet », raconte Sophie Richard-Ferderber, adjointe aux communications à la MRC de la Vallée-de-l'Or. 

Chantale Archambault a été surprise par l'intérêt du public sur le sujet. Elle a remarqué que plusieurs personnes de la région poursuivaient cette même démarche et que plusieurs étaient encore plus avancés qu'elle dans leur démarche. Elle constate cependant que l'accessibilité à certains produits rend le processus plus facilitant dans les grands centres urbains. 

Voici l'entrevue complète avec Chantal Archambault

À la suite de la rencontre de samedi, un groupe Facebook « Val-d'Or Zéro Déchet » a été créé pour échanger des idées.

Rappelons que, pour le début de la Semaine québécoise de réduction des déchets, la MRC de la Vallée-de-l'Or annonçait également qu'elle récupérerait pour une première fois les pancartes électorales. La collecte s'effectue dans les écocentres de Malartic, Senneterre et Val-d'Or, jusqu'au 15 novembre.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine