Retour

Compressions au CALQ : surprise et inquiétudes au sein du milieu culturel

La communauté culturelle de la région digère mal la compression de 2,5 millions de dollars imposée au Conseil et des arts du Québec, le CALQ, qui gérait un budget annuel de 106 millions de dollars destiné à soutenir la création artistique et littéraire, l'expérimentation, la production et la diffusion dans toutes les régions du Québec.

L'artiste Ariane Ouellet fait du ménage dans son atelier. « C'est super inquiétant pour ce qu'on appelle le super essor culturel et artistique de la région depuis 10 ans, 15 ans. [C'est] entre autres dû à ça à mon avis. Et si ces fonds-là disparaissent, on va retomber à ce que ça avait l'air en Abitibi il y a 30 ans. Moi je trouve ça franchement dramatique », affirme celle qui a déjà été boursière du CALQ et qui croit que les réductions annoncées vont affaiblir le milieu culturel.

La directrice générale du Conseil de la culture de l'Abitibi-Témiscamingue, Madeleine Perron, est surprise par cette annonce. « C'est une drôle de période pour faire l'annonce : la veille des festivités. Et non pas pour n'importe quelles festivités, celles pour la Saint-Jean-Baptiste. Alors c'est sûr que c'est assez surprenant », dit-elle.

Cette compression soulève aussi l'inquiétude au Centre d'exposition de Val-d'Or, qui est subventionné par le CALQ pour la moitié de son budget. Le Centre d'exposition n'est pas en mesure de confirmer quel montant il recevra cette année.

« Juste pour donner un ordre d'idée, parce qu'on parle de 2,5 millions, mais les 14 centres d'exposition du Québec qui ont été transférés au CALQ représentent 1,7 million, alors si je fais une image, c'est comme s'il y avait l'équivalent de 20 institutions qui seraient coupées au fonctionnement », explique la directrice du Centre d'exposition, Carmelle Adam. 

Le ministère de la Culture soutient que ces coupes ne toucheront pas l'aide aux créateurs.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête effrayante en Hongrie





Rabais de la semaine