Retour

Compressions de 120 millions dans les CPE : « c'est carrément le désespoir » en Abitibi-Témiscamingue

L'Association québécoise des Centres de la Petite Enfance dénonce les compressions de 120 millions de dollars que s'apprête à faire le gouvernement Couillard dans son prochain budget. Le Regroupement des CPE de l'Abitibi-Témiscamingue ne sait pas comment le réseau pourra gérer une nouvelle compression.

« Cette année on a vécu 74 millions de coupes dans notre réseau et là c'est un 120 millions additionnels pour 2016. Déjà, cette année, on avait plusieurs corporations en Abitibi qui n'arrivaient pas à joindre les deux bouts avec le 74 millions, là, c'est carrément le désespoir avec le 120 millions », se désole la présidente du Regroupement des CPE de l'Abitibi-Témiscamingue, Manon Barbe.

La ministre de la Famille confirme que le réseau va subir une transformation majeure sans toutefois se prononcer sur les pertes d'emplois.

Le premier ministre Philippe Couillard a affirmé jeudi que son gouvernement remet en question les performances de gestion du secteur des services de garde de la province.

Plus d'articles

Commentaires