Retour

Compressions de 120 millions dans les CPE : « c'est carrément le désespoir » en Abitibi-Témiscamingue

L'Association québécoise des Centres de la Petite Enfance dénonce les compressions de 120 millions de dollars que s'apprête à faire le gouvernement Couillard dans son prochain budget. Le Regroupement des CPE de l'Abitibi-Témiscamingue ne sait pas comment le réseau pourra gérer une nouvelle compression.

« Cette année on a vécu 74 millions de coupes dans notre réseau et là c'est un 120 millions additionnels pour 2016. Déjà, cette année, on avait plusieurs corporations en Abitibi qui n'arrivaient pas à joindre les deux bouts avec le 74 millions, là, c'est carrément le désespoir avec le 120 millions », se désole la présidente du Regroupement des CPE de l'Abitibi-Témiscamingue, Manon Barbe.

La ministre de la Famille confirme que le réseau va subir une transformation majeure sans toutefois se prononcer sur les pertes d'emplois.

Le premier ministre Philippe Couillard a affirmé jeudi que son gouvernement remet en question les performances de gestion du secteur des services de garde de la province.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine