Retour

Conditions idéales pour l'observation des Perséides cette année

Les amateurs d'étoiles filantes seront comblés cette semaine puisque les conditions astronomiques sont particulièrement propices à l'observation des Perséides.

Cette pluie d'étoiles filantes qui revient chaque année entre la fin juillet et le 25 août est principalement visible dans l'hémisphère nord, alors que l'orbite de la Terre croise la queue de la comète Swift-Tuttle. La comète laisse derrière elle une traînée de poussière cométaire qui, attirée par la Terre, forme une pluie d'étoiles filantes qui se consument en pénétrant dans l'atmosphère.

Conditions idéales

Cette année, la pluie de Perséides se déroulera dans des conditions astronomiques presque parfaites. La période la plus faste en étoiles filantes aura effectivement lieu à moins de 48 heures de la nouvelle lune. Il sera donc possible d'observer les météores sous un ciel sans lune. Afin de maximiser l'expérience d'observation sous le ciel le plus noir possible, il est préférable de trouver un endroit loin de toute pollution lumineuse.

« Il y a deux raisons pour lesquelles cette année est une bonne année pour les Perséides, fait valoir l'astrophysicien de l'Université de Montréal et directeur du télescope de l'Observatoire du Mont-Mégantic, Robert Lamontagne. La première c'est que ce sera la nouvelle lune à la fin de cette semaine, le 14 [août], donc la lune est très, très peu brillante. Et l'autre aspect c'est que ce nuage de poussière au travers duquel la Terre va passer, bien évidemment, ça dépend de l'orientation de la Terre par rapport aux nuages et ça adonne que pour nous, en Amérique du Nord, on est très, très bien placés. »

Écoutez l'entrevue accordée par Robert Lamontagne à Des matins en or

Plus d'articles

Commentaires