Retour

Construction de bâtiments de 12 étages en bois : un guide bien accueilli dans la région

Il sera désormais possible de construire des bâtiments en bois jusqu'à 12 étages en respectant des exigences québécoises en matière de qualité et de sécurité que le gouvernement vient de répertorier dans un guide produit par la Régie du bâtiment du Québec et l'Institut de recherche FPInnovations.

Le guide, rendu public lors d'une conférence de presse tenue à Dolbeau-Mistassini par le premier ministre Philippe Couillard et les ministres du Travail, Sam Hamad, et de la Forêt, Laurent Lessard, expose aux architectes et aux entrepreneurs les conditions et les principes obligatoires pour construire des édifices pouvant s'élever jusqu'à 12 étages, alors que les normes québécoises permettaient jusqu'à maintenant la construction de bâtiments d'un maximum de 3 étages et demi.

Le Québec est la première province au Canada à tracer des lignes directrices visant à encadrer la construction en bois.

Guide bien accueilli dans la région

Ce guide est bien accueilli par le créneau d'excellence sur les systèmes de construction en bois d'épinette noire qui regroupe les industriels de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec. Selon le directeur général d'Épinex, il fournit la marche à suivre pour la réalisation de ces projets et permet de faciliter l'acceptation auprès des promoteurs.

L'architecte Guy Leclerc abonde dans le même sens. Même s'il concède que le bois présente certains défauts comme sa putrescibilité, le militant écologique croit que les qualités du bois surpassent ses imperfections. « C'est une bonne nouvelle, dit-il d'emblée. Ceux qui me connaissent un peu savent que ça fait une dizaine d'années que je milite pour l'utilisation de notre bois chez nous plutôt que de l'exporter. Ça va exactement dans cette lignée-là. C'est aussi un matériau des plus écologiques qui soit comparé à l'acier ou au béton. »

Écoutez l'entrevue complète avec l'architecte Guy Leclerc diffusée à l'émission Des matins en or : 

Plus d'articles

Commentaires